Le lancement de votre entreprise demande des investissements financiers et matériels. Pour assurer la pérennité de votre entreprise, il est indispensable d'établir un plan de financement adapté à votre projet. Il faut prévoir l'ensemble des besoins au démarrage ainsi que les ressources que vous pourrez mobiliser.

Les besoins :

  • Investissements : terrains, construction, locaux, matériel, outillage, matériel de transport, agencement, installation, achat de fonds, droit au bail, brevets, licences d'exploitation
  • Frais de démarrage : frais d'actes, honoraires, droits de mutation, inscription au répertoire des métiers, frais de conseil, publicité de lancement
  • Fonds de Roulement : argent dont vous aurez besoin pour financer vos stocks de départ, payer les fournisseurs et fonctionner normalement en attendant que les clients vous payent

Les ressources :

  • Apport personnel (et apport des associés éventuels) : Il permet de lancer l’entreprise en finançant le premier fonds de roulement et les premiers investissements. Il permet également de montrer à d’éventuels autres financeurs la confiance que vous portez à votre projet.
  • Crédit bancaire : Il s’agit de la principale source de financement externe pour les entreprises. Avant d’accorder des prêts, les banques évaluent le projet de création et le plan d’affaires, le sérieux du dossier de demande de prêt et le niveau de risque que cela représente pour elles.
  • De nombreuses autres ressources externes, proposées par des organismes publics ou privés, peuvent être mobilisées pour compléter les sources de financement classiques, augmenter vos apports personnels ou alléger vos charges.

Les aides à la création/reprise d’entreprise

Selon votre situation, la nature ou la localisation de votre future entreprise, différentes aides et/ou sources de financement sont mobilisables pour réaliser votre projet : prêts à taux zéro, subventions, avances, dons de particuliers, cautions et garanties pour obtenir un prêt bancaire…

Les CMA d'Auvergne-Rhône-Alpes sont à votre disposition pour vous aider :

  • à préciser votre projet et monter votre plan d’affaires,

  • à vous orienter vers les bonnes solutions pour financer votre projet,

  • à monter vos dossiers financiers et préparer vos demandes de financement.

Vous pouvez d’ores et déjà vous renseigner sur les aides à la création/reprise d’entreprise grâce à des sites d’orientation financière comme www.hubfi.fr, www.aides-entreprises.fr ou encore sur le site de l’APCE.

Les subventions et prêts

iDéclic Prim : les demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux et salariés à faibles revenus peuvent bénéficier d’une subvention d’investissement pour la création de leur entreprise. Cette subvention est financée par la Région Rhône-Alpes et attribuée par l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE).

Prêt d’honneur Initiative Savoie : Vous pouvez bénéficier d’un prêt d’honneur à taux zéro et sans garantie personnelle de la part de la plateforme Initiative Savoie, et grâce au financement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Caisse des Dépôts, de collectivités locales et de partenaires privés. Ce prêt d’honneur vous permet de conforter vos apports personnels, de sécuriser votre projet, et vient en complément d’un prêt bancaire classique. Il peut, selon votre situation, être éventuellement combiné avec un apport Inovizi ou iDéclic Prim. Vous pouvez également être parrainé par un chef d'entrepirse bénévole expérimenté et vous bénéficierez d'un suivi technique personnalisé durant les permières années d'activité. 

Contact : Martine CHOUVET : 04 79 72 07 67                                        www.initiative-savoie .com 
             

 

Prêt d’honneur Réseau Entreprendre : l’association Réseau Entreprendre, vous propose de bénéficier d’un prêt d’honneur sans intérêts ni garantie pour vous aider à lever des financements classiques au démarrage de votre activité. Vous pouvez également être conseillé par un ancien chef d’entreprise bénévole et profiter du réseau d’entrepreneurs nouveaux ou expérimentés pour échanger et partager.

Inovizi : Si votre projet a un caractère innovant, le programme Inovizi vous permet d’accéder à une subvention pour du conseil externe afin d’affiner et compléter votre projet. Si vous êtes en train de créer une entreprise innovante, Inovizi vous propose le Prêt d’honneur Innovation, en complément des prêts d’honneur d’Initiative Savoie et de Réseau Entreprendre. Enfin, si vous venez de créer une entreprise innovante et souhaitez lancer un premier projet de développement, vous pouvez bénéficier d’une avance remboursable à taux zéro adossée à un prêt bancaire (dispositif iDéclic Potentiel).

D’autres aides existent pour des situations plus spécifiques comme la reprise d’entreprise par des salariés (Transmea), des aides pour les métiers d’art, des aides pour les entreprises avec le statut de Jeunes Entreprises Innovantes etc. Certaines collectivités locales portent également des dispositifs d’accompagnement et de financement de la création/reprise d’entreprise.

Les garanties bancaires

SIAGI : Cette filiale du réseau national des CMA accompagne les artisans dans la qualification de leurs projets et le montage de leur dossier bancaire, puis se porte garante auprès des banques, leur permettant ainsi de partager le risque et d’accepter plus facilement d’accorder l’emprunt.
Accédez au site de la SIAGI

SOCAMA : Cette association à but non lucratif est spécialisée dans la garantie de prêts professionnels pour la création, le développement et la reprise d’entreprise artisanale, et s’appuie pour cela sur un partenariat avec la Banque Populaire et sur la participation de l’Union Européenne.
Accédez au site de la SOCAMA

Garantie Création Bpifrance : Bpifrance peut garantir vos prêts bancaires jusqu’à 60% pour faciliter vos investissements matériels et immatériels, l’achat d’un fonds de commerce ou le financement de votre BFR.

FAG : France Active Garantie, qui a pour objectif de faciliter l'accès au crédit bancaire. La FAG peut garantir jusqu'à 65% vos prêts bancaires. Le montant garanti et limité à 45 000€. 
Accédez au site de la FAG 

FGIF: Fonds de Garantie à l'initiative des femmes peut être attribué à toutes les femmes qui veulent créer, développer ou reprendre une entreprise. La quotité garantie maximale est de 70%. Le montant garanti est limité à 45 000€.
Accédez au site du FGIF 

Les exonérations et allègements fiscaux et sociaux

ACCRE : L’Aide aux Chômeurs Créateurs Repreneurs d’Entreprise prévoit une exonération pendant un an de charges sociales pour les porteurs de projet qui sont par ailleurs demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, salariés qui reprennent leur entreprise en difficulté ou encore qui crée leur entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville. Elle permet aussi de continuer à percevoir les minima sociaux pendant les premiers mois d’activité.

Exonérations en vertu de dispositifs d’aménagement du territoire : Selon l’endroit où vous implantez/reprenez votre entreprise, vous pouvez éventuellement bénéficier d’exonérations d’impôts : Zone Franche Urbaine, Zone de Revitalisation Rural, Zone d’Aide à Finalité Régionale, Zone de Restructuration de la Défense…

Le financement participatif

Le boom du financement participatif (crowdfunding) ces dernières années ouvre de nouvelles opportunités aux créateurs et repreneurs d’entreprises artisanales, en leur permettant de financer, au moins en partie, leur projet grâce à des dons ou des prêts accordés par des particuliers. Le financement participatif contribue ainsi à renforcer l’économie de proximité, dont fait partie l’Artisanat, en créant du lien entre particuliers et entreprises et en alimentant les économies locales.

De nombreux sites internet vous offrent une plateforme où présenter votre projet, et proposer aux internautes de vous aider à le réaliser. Certains sites peuvent être spécialisés dans le don ou le prêt, sur un type d’activité ou un autre, ou encore être ancrés sur un territoire en particulier.

L’APCMA, le réseau national des CMA, a signé en juillet 2015 un partenariat avec le groupe Kiss Kiss Bank Bank & Cie afin de sensibiliser les artisans au crowdfunding et de mieux évaluer leur besoin en la matière.